Tombe de Lazare à Béthanie : « Ici pas de place pour la désespérance »

41136

« Dans le cycle des pèlerinages de carême, les Franciscains de la Custodie ont vécu, cette semaine, deux pèlerinages. 

Le premier de cette quatrième semaine de carême prit place, mercredi après midi, au couvent de la Flagellation à Jérusalem, lieu de la IIe station du Chemin de Croix. C’est le père Najib Ibrahim, gardien du sanctuaire, qui présida la messe, tandis que le père Vincenzo Lopasso, professeur d’exégèse invité du SBF, donna l’homélie. Le père Vincenzo souligna combien les prophètes ont su préfigurer la Passion de Jésus. La deuxième lecture offrit ensuite de redécouvrir ce que signifie être serviteur de Dieu aujourd’hui, insistant sur deux qualités : la fidélité et la constance. L’Évangile enfin. « Bien que n’étant pas des sosies du Christ, l’Évangile nous invite à regarder, à éprouver et à affronter la souffrance qu’elle soit violente ou non. Vivre ou partager la souffrance devient ainsi l’occasion de se montrer cohérent avec nos convictions et d’en témoigner ».

La souffrance, le Christ l’a vécue, la douleur aussi, y compris celle de voir ses amis dans la peine ou la détresse. C’est ce que rappelait le second pèlerinage de la semaine, jeudi matin à Béthanie, au lieu de la tombe de Lazare.
Avant que n’arrive le bus des frères accompagnés de quelques habitués, c’est au père secrétaire de la Custodie, actuellement le frère Sergio Galdi, que revint le privilège de célébrer, dès 6h30 du matin, une messe dans la tombe même de l’ami de Jésus. »

Article complet des Missionnaires franciscains au service de la Terre Sainte : cliquer ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s