L’Ordre du Saint-Sepulcre, une présence discrète au chevet des chrétiens de Terre Sainte

Entretien réalisé  avec le Gouverneur Général de l’Ordre, le comte Agostino Borromeo, qui a accepté d’accueillir Radio Vatican dans le cadre prestigieux du Palais della Rovere, siège de l’Ordre, près du Vatican.

L’hémorragie des chrétiens du Moyen-Orient inquiète profondément l’Eglise catholique. Un ordre équestre travaille discrètement pour enrayer ce phénomène en Terre Sainte. L’Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem a des origines anciennes. Il a été réformé et refondé en 1847 par Pie IX. Aujourd’hui, c’est une association internationale de fidèles, placée sous la protection du Saint-Siège et financée par des dons privés. Sa mission essentielle : soutenir l’Église catholique et les communautés chrétiennes de Terre Sainte.
L’Ordre compte aujourd’hui quelque 30 000 membres dans 35 pays, des laïcs pour la plupart. Il soutient les œuvres et les institutions cultuelles, caritatives, culturelles et sociales de l’Église catholique en Terre Sainte et particulièrement celles qui relèvent du Patriarcat latin de Jérusalem, en Israël, Jordanie, Cisjordanie, Gaza et Chypre.
Mais les temps changent et des défis nouveaux surgissent.

Pour écouter l’entretien : Via Radio Vatican – Pour lire l’entretien : Via New Vatican

Publicités