Une chapelle orthodoxe profanée

​​Sur la colline de Sion, les élèves  du Patriarcat Orthodoxe de Jérusalem ont découvert que la chapelle avait été cambriolée,et qu’une partie de l’autel à l’intérieur avait été détruit.

Cet acte est le troisième en un an, le Patriarcat condamne fermement cet acte de sacrilège et a déjà déposé une plainte auprès de la police israélienne.

Via le Patriarcat Orthodoxe de Jérusalem