Le Monachisme syriaque (2010)

Présentation

L’histoire des communautés syriaques est intrinsèquement liée à celle du monachisme. Les plus grands écrivains, mais aussi les poètes, historiens, philosophes, grammairiens, médecins et scientifiques, furent le plus souvent aussi des moines, des abbés, des évêques ou des patriarches syriaques. Leur contribution à l’histoire du Proche et du Moyen-Orient sur plus d’un millénaire est considérable. L’institution monastique joua un rôle clef dans la transmission des savoirs, notamment de la culture grecque, vers la civilisation islamique puis vers l’Occident, contribuant éminemment à la construction des sociétés. C’est dire que la culture syriaque a été façonnée par le courant monastique, qui lui a donné sa marque, son caractère éminemment religieux.
Les histoires monastiques, les biographies de moines célèbres, les canons et règlementations conventuelles qui nous ont été transmis, révèlent l’insertion de courants chrétiens pluriels, et plus encore le façonnement d’une culture, au sein de milieux religieux très différents : païen, zoroastrien, musulman, ainsi que leur appropriation de l’héritage grec.
En cherchant à transmettre l’histoire de leurs plus célèbres couvents, les auteurs syriaques ont finalement donné à voir l’organisation sociale de ce monachisme dans ses formes originales (stylitisme, réclusion, …), et son impact sur les transformations des sociétés : son rôle primordial dans les débats théologiques et les grandes polémiques des VIe-VIIIe siècles, son incidence directe dans la création d’Églises séparées, mais aussi son influence majeure sur la structuration politique et sociale des communautés chrétiennes en monde islamique.
Ce volume s’adresse à tous ceux qui s’intéressent aux communautés de l’Orient chrétien de l’Antiquité tardive au Moyen-Âge, et plus généralement à l’histoire, l’anthropologie, la culture des aires proche et moyen-orientales où le monachisme s’est épanoui et constitue aujourd’hui encore un patrimoine vivant.

Sommaire
  • Introduction par Fl. JULLIEN
  • M.-J. PIERRE-BEYLOT – Les « membres de l’Ordre », d’Aphraate au Liber Graduum
  • Cl. FAUCHON – Les formes de vie ascétique et monastique en milieu syriaque, Ve-VIIe siècles
  • Fl. JULLIEN – Le monachisme féminin en milieu syriaque
  • O. IOAN – Controverses entre la hiérarchie ecclésiale et les moines dans le christianisme syriaque
  • S. CHIALÀ – Les règles monastiques syro-orientales et leur caractère spécifique
  • M. DEBIÉ – Livres et monastères en Syrie-Mésopotamie d’après les sources syriaques
  • A. PALMER – La montagne aux LXX monastères : la géographie monastique du Ṭur ʽAbdin
  • A. DESREUMAUX – L’épigraphie syriaque du monachisme
  • J.-N. PÉRÈS – Un monachisme syriaque en Éthiopie ? Une nouvelle réponse à une ancienne question
  • Conclusion par Fr. CASSINGENA-TRÉVEDY
  • Bibliographie thématique
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s